AgoMar Index du Forum
AgoMar Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Banque Asrian
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    AgoMar Index du Forum -> Ecrits -> Textes Divers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Selsynn


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 61
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin
Point(s): 65
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Lun 15 Juin - 18:31 (2009)    Sujet du message: Banque Asrian

Banques Asrian

Carnet de Charles Amboirs, jeudi 13 novembre 2008 10h11
"Il est dit que certains hommes descendent des anges."
C'est cette phrase que j'ai trouvé dans la salle d'attente des établissements bancaires Asrian & Co. Je dois bien la méditer pendant une minute avant qu'une femme au visage magnifique ne me demande si j'ai un rendez-vous. Je lui tends alors ma carte de journaliste, elle me sourit et me demande de la suivre.
Au delà des méandres de couloirs et de bureaux, je m'assois, sur une chaise capitonnée de cuir. Très classe.
Elle commence à parler. Ces lèvres sont rouges bien sombre. Curieux rouge à lèvre, ais-je pensé...
"Charles Amboirs, je suppose ? De quel journal déjà ?"
Comment fait elle pour paraitre désagréable en ne disant que quelques mots ... Les femmes me sont trop étrangères...
"Exact, Charles Amboirs, reporter pour le Phoenix des Sciences. J'ai demandé un rendez vous pour que vous me parliez de cet établissement. Voyez vous mon magazine, et non un vulgaire journal, s'intéresse dans le monde du business, like says the english... Et votre entreprise semble pousser comme un champignon. Plop, un jour vous êtes apparu, puis le lendemain, vous étiez implanté dans les principales villes d'Europe. Et pendant un an, le monde entier n'était que spectateur de votre fulgurante montée, sans aucune explication possible... "
"Vous savez des entretiens ont déjà été données... Je m'étonne que vopus ne les ayez pas trouvés..."
Elle me prends pour quoi, là ? Une triple buse ? J'ai recherché partout et NULLE PART n'était mention d'un résultat d'un entretien. Oui, bien sûr il y a plein de journaux qui avez prévu de faire les entretiens, mais il n'y en a aucun compte rendu. Ces entretiens sont donc passé à la trappe... peut être plus de fond, aucun personnel, une catastrophe en même temps, que sais-je ! mais une chose est sûre, personne n'a eu d'entretien à propos des banques Asrian. Personne n'a été déjà à ma place.
 
Ses lèvres bougeaient, et je pris conscience qu'elle parlait encore. Je m'agitais sur mon siège. Je commence à manquer d'oxygène. La porte du bureau est fermé. Normal...

Qu'est ce qui m'arrive... je transpire. Elle me regarde, et son regard me fout les chocottes. Ce sera bien la première fois... Avoir peur des femmes !

Elle dit quelques chose. Me concentrer, j'arrive peu à peu à contrôler chair de poule qui se dresse sur toute ma peau. De quoi parle t'elle ? Oui, de la fondatrice
Je me sens mal, là. Et Mâle...
"... la fondatrice Mlle Asrian est une femme d'affaire roumaine. En Roumanie, la famille Asrian est très influente. Surtout dans la région dénommée Profonde Forêt. Là, ils ont- pu faire des... expériences."

Ais-je rêvé, ou ne vient elle pas de se lécher les lèvres en prononçant ce mot. D'une voix un peu faible, je l'interrompit :
"Des expériences ? Pour monter une banques ? Des simulations ? C'est cela ?"
"Non", elle riait de mon désarroi. "Non, pas des simulations. Des simulations sont rarement des expériences, n'est-ce pas ?"
Encore son regard qui me fait frissonner, de peur ou d'anticipation. Une petite voix me susurre que le soleil qui entre à flot par la fênetre n'est pas très chaud... Il fait froid. Et la dame devant moi est peu vêtu. Un frisson m'échappe. Elle l'a remarqué, j'en suis sûr. Elle bouge, se saisit du combiné de téléphone devant elle.
Je trouve ça étrange... Une telle antiquité alors que ce bureau a été construit il y a moins d'un an.
Elle parle, pas en français, pas en anglais. Ma petite voix me susurre qu'elle parle en russe ou en polonais ou en roumain, que sais-je. Et ma petite voix me chuchote que je devrais avoir peur et m'enfuir d'ici tant que je le peux.
Allons bon ! Elle ne peut rien me faire, je suis un journaliste, un reporter très connu. Elle ne fera rien contre moi.

Enfin j'espère.
Elle raccroche et se tourne à nouveau vers moi :
"Mr Amboirs, voici une bonne nouvelle, pour vous. Mlle Asrian a des choses à régler dans cette agence-ci. Je vous ai organisé un rendez-vous pour 14h30. Qu'en pensez-vous ?"
"Parfait, je vous en suis reconnaissant."
"Bien maintenant que ces formalités sont faites, je vous propose de visiter les locaux avec moi. Après nous reviendrons à mon bureau pour signer les papiers, et après je vous accompagnerai à notre cantine. C'est très bien. J'aime quand les rendez-vous se passent bien?..."

Aurais-je du dire que je ne partage pas ses pensées ? Non, je détectais chez cette femme une dose de sadisme que j'avais rarement rencontré parmi mes pairs...

Les bureaux n'ont rien d'étonnants, quoiqu'ils sont particulièrement petits et étroits, par rapport à ce dont il me souvenait de la vue extérieur.

Carnet de Charles Amboirs, jeudi 13 novembre 2008 10h59

Voilà. La première partie de mes rendez-vous s'est bien passée. Un mauvais pressentiment me fait prendre mon téléphone afin d'appeler ma femme. J'ai besoin d'entendre sa voix. Et celle de notre fils.

Carnet de Charles Amboirs, jeudi 13 novembre 2008 11h08
Non, la maison ne réponds pas. Je me rappelle qu'elle avait parlé de faire des courses. Je tourne en rond dans leur salle d'attente, en attendant de pouvoir signer ce papier. Je ne sais pas pourquoi... peut être pour l'administration... Enfin, il faut que j'attende encore presque 3h...

Carnet de Charles Amboirs, jeudi 13 novembre 2008 11h11
Tiens, l'heure est marrante, et je jette un coup d'œil à leurs prospectus. Publicité mensongère !
Citation:




Pourquoi être client chez Asrian & Co ?
Quel autre banque prend si soin de vous qu'elle veuille à votre épanouissement autant financier, que physique ou moral !

Asrian & Co est l'unique banque qui peut faire prospérer vos propres souvenirs ! Et tous ça sans frais !



Et en petites lignes... Pff les mensonges :
Citation:



Après déduction des frais de maintenance et dans la limite des stocks disponibles.
Il est à noter que l'opération de transfert de souvenirs à 15% de chance d'échouer.
Sous réserve d'évolutions futures.




Mais quel est cette histoire de faire prospérer les souvenirs ?
Qu'avais-je d'autres à faire qu'attendre ? Rien.

Carnet de Charles Amboirs, jeudi 13 novembre 2008 13h55

Me voilà à nouveau accompagné par l'inquiétante femme. Je la suis à nouveaux au travers des méandres des bureaux, jusqu'à attendre le sien
"Mr Amboirs, quelques papiers administratifs réclament votre signatures."
Je prend en main le papier, il est si coupant qu'une tache de sang s'échappe de mes doigts vers... une feuille qui est apparu par hasard juste sur mes genoux.
Je n'y fais pas attention, et commence la lecture des papier où je dois donner ma signature, rien d'extraordinaire.
Je sors mon stylo à bille de la poche de ma veste, quand la femme, d'un geste très vif me présente plutôt une plume, et un encrier.
C'est assez antique, mais je me rappelle des cours de calligraphie que j'avais pu prendre à l'école de journalisme...

Autant l'encrier m'avait semblé bien rempli, autant l'encre semble s'évaporer... Il est presque vide maintenant, heureusement, je n'ai plus beaucoup de documents.

Voilà, j'ai signé tous les documents, il n'y a plus d'encre. Je m'apprête à me lever quand la femme en face de moi me fait signe de me rassoir.
"Vous en avez oublié un, Mr Amboirs, pour notre agence, il s'agit du plus important..."
"Quoi ? J'ai rempli et signé tous ceux que vous m'avez donnés"
"Non, regardez à vos pieds, Mr Amboirs..."

Cela devait être une mauvaise farce, je ramassais la feuille sur lequel avait coulé la goutte de sang. Il n'y avait rien écrit dessus. Je lui fis remarquer alors que ses lèvres découvrait des dents inquiétantes et trop pointus.
"Mr Amboirs, signez, et tous deviendra clair"
"J'exige de savoir ce que vous allez mettre sur cette feuille ! Et puis je n'ai plus d'encre"
"Vous voulez ? Oh et ça ce n'est pas un problème..."
"Oui, je veux savoir ! Et qu'entendez vous exactement par 'ce n'est pas un problème ?' "
"L'important dans une signature c'est que l'on la voie et non qu'elle soit faite à l'encre... Non ? Il y a justement une tache coloré qui réagit comme l'encre. je vous en prie, signez !"

Sa voix s'était faite plus menaçante. Et elle n'avait pas répondu. Étais je entré dans un cauchemar ?
Je signais finalement après que la femme eut fait apparaitre les caractères. je m'engageais donc à ne pas porter d'arme, ni attenter à la compagnie... et je regardais la mort dans l'âme cette femme porter la feuille à son visage.
Elle exprima son contentement et m'annonça qu'il était temps de voir Mlle Asrian.

Nous avons traversé beaucoup de bureaux et de portes, de couleurs et d'escaliers. J'étais sur de ne jamais être venu là.

Fin du Carnet de Charles Amboirs

C'est par chance si j'ai pu attraper ce carnet, ce carnet qui appartenait à l'un de mes employé, disparut il y a deux mois. J'ai une preuve que c'est lors de cet entretien qu'il a disparut. Je ne me laisserait pas faire comme cela.
C'était l'un de mes meilleurs reporters.
Je ne commettrais pas la même erreur que lui. Je chercherais de l'intérieur...

"Oui, bonjour, Madame. J'ai vu sur vos prospectus que vous pouviez faire prospérer les souvenirs. J'aimerais en savoir plus."
"Mais bien sûr, Mr ?"
"Mr Plempe."
"Et bien Mr Plempe, en échange de la modique somme de 1 centime par mois, nous pouvons faire ce que nous appelons dans notre jargon du "Sharpening de souvenirs". Et pour l'abonnement à 5 centimes par mois, on peut vous offrir un abonnement comprenant jusqu'à 5 souvenirs et quand vous les récupérerez, ils auront été analysé. Vous en sortirez plus savant, plus grandi."
"Mmm... Cela semble intéressant. J'ai particulièrement deux trois souvenirs, je crois que je vais tenter votre deuxième formule."
"Parfait, si vous voulez bien me suivre..."

Je la suivais. Quel autre choix avais-je ?

J'arrivais donc devant un comptoir de bois. Un étrange enchevêtrement de tubes et autres métaux faisait un peu étranges sur la table. Pff... il en fallait plus pour m'impressionner.

Du coin de l'œil je remarquais une console, et cela me rassura quand même un peu.
La femme avait les yeux fixés sur la console, mais de là où j'étais, je ne parvenais pas à lire...
Elle me dicta des instruction et docilement, je les appliquais.
Mettre sa tête en avant, jusqu'à ce que le front touche la table.
Penser très fort à un souvenir.
Donner un nom à ce souvenir. Si on avait pas d'idée on pouvait l'appeler Plempe1.

Je me concentrais fort... J'avais décidé de tester leur merveilleux produit sur l'énigme qu'ils représentaient.
Donc souvenirs n°1 que j'appellerais la Mission. Quand j'ai parlé avec Charles, que je lui ai donné cette mission, dont je ne l'ai jamais vu revenir.
J'avais le souvenir très clair dans ma tête.

J'entendis un bruit très désagréable...
La femme me toucha l'épaule me demandant de revenir à moi.
Il y avait eu un incident technique.
Bien sûr, cela ne pouvait pas être aussi bien... pourtant je n'avais trouvé aucun témoignage de personne insatisfaite du service ?
Quel était cette nouvelle sorcellerie.
Rien m'assurait la dame. Il suffisait que je signe quelques papiers et tout irait bien...
Même pour se faire pardonner il m'offrent un rendez-vous avec la fondatrice de l'agence ! Quelle aubaine !
En allant à son bureau, qui se trouve ma foi, fort loin, je lui demande par curiosité :
"Et ces incidents, ils arrivent souvent ?"
"Et bien ils n'ont qu'une probabilité de 1 sur 200 de se produire. cela se passe quand le réceptacle est instable. Qu'il a peur de la folie. Un instinct enfouis rejette les souvenirs étrangers."

Ce pouvait il signifier que leur "réceptacle à souvenirs" fut des humains ?

Fin


Petite Note : Royaumes Imaginaires est mon recueil de nouvelles (classés dans un ordre secret ^^)
_________________
« Le paysage de la ville était beau et froid voir glaciale comme un matin d’hiver enneigé parsemé ça et là de taches rouges sombres et brûlantes comme des hoquets de honte des hommes qui s’affrontent. » Les enfants d'Ellinao


Dernière édition par Selsynn le Mer 17 Juin - 09:19 (2009); édité 19 fois
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Lun 15 Juin - 18:31 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lhyn Sedrin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2009
Messages: 172
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Point(s): 172
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 16 Juin - 16:02 (2009)    Sujet du message: Banque Asrian

 La suiiiiiiiite ! (Fan démente.)
_________________
http://www.root-top.com/topsite/enola/in.php?ID=1918
http://www.root-top.com/topsite/yami/in.php?ID=2369
http://agomar.over-blog.org/


Revenir en haut
Selsynn


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 61
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin
Point(s): 65
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Mar 16 Juin - 17:23 (2009)    Sujet du message: Banque Asrian

voilà c'est fini ^^
_________________
« Le paysage de la ville était beau et froid voir glaciale comme un matin d’hiver enneigé parsemé ça et là de taches rouges sombres et brûlantes comme des hoquets de honte des hommes qui s’affrontent. » Les enfants d'Ellinao


Revenir en haut
MSN
Lhyn Sedrin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2009
Messages: 172
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Point(s): 172
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Mar 16 Juin - 17:56 (2009)    Sujet du message: Banque Asrian

ça donne la trouille, enfin non, c'est flippant.
_________________
http://www.root-top.com/topsite/enola/in.php?ID=1918
http://www.root-top.com/topsite/yami/in.php?ID=2369
http://agomar.over-blog.org/


Revenir en haut
Thrawn


Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2009
Messages: 37
Localisation: Rouen
Masculin Sagittaire (22nov-21déc)
Point(s): 38
Moyenne de points: 1,03

MessagePosté le: Mer 5 Aoû - 19:28 (2009)    Sujet du message: Banque Asrian

J'adore !

Un style qui ne prend pas la tête, une histoire dans laquelle on s'immerge très vite...

Je vais m'attaquer au reste, maintenant ! Mr. Green
_________________
Sans la liberté de blâmer il n'est point d'éloge flatteur : il n'y a que les petits hommes qui craignent les petits écrits !


Revenir en haut
Selsynn


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 61
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin
Point(s): 65
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Jeu 6 Aoû - 09:35 (2009)    Sujet du message: Banque Asrian

Merci ^^
_________________
« Le paysage de la ville était beau et froid voir glaciale comme un matin d’hiver enneigé parsemé ça et là de taches rouges sombres et brûlantes comme des hoquets de honte des hommes qui s’affrontent. » Les enfants d'Ellinao


Revenir en haut
MSN
Lhyn Sedrin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2009
Messages: 172
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Point(s): 172
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Sam 8 Aoû - 14:44 (2009)    Sujet du message: Banque Asrian

Il m'arrive encore de la relire, tu as fait de sacré progrès n'empêche au niveau de ton style on sent qu'il s'affirme.
_________________
http://www.root-top.com/topsite/enola/in.php?ID=1918
http://www.root-top.com/topsite/yami/in.php?ID=2369
http://agomar.over-blog.org/


Revenir en haut
Selsynn


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 61
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin
Point(s): 65
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Sam 8 Aoû - 17:31 (2009)    Sujet du message: Banque Asrian

Merci ^^
9a veut dire que je suis sur la bonne voie, c'est ça ? Embarassed Embarassed
_________________
« Le paysage de la ville était beau et froid voir glaciale comme un matin d’hiver enneigé parsemé ça et là de taches rouges sombres et brûlantes comme des hoquets de honte des hommes qui s’affrontent. » Les enfants d'Ellinao


Revenir en haut
MSN
Lhyn Sedrin
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Avr 2009
Messages: 172
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鼠 Rat
Point(s): 172
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: Dim 9 Aoû - 10:54 (2009)    Sujet du message: Banque Asrian

Largement. En tout cas ça fait plaisir de te lire, encore plus qu'avant. J'avoue que depuis la première fois où j'ai lu l'histoire du loup, celle-ci est cent fois mieux. (même si j'aime toujours celle du loup)
_________________
http://www.root-top.com/topsite/enola/in.php?ID=1918
http://www.root-top.com/topsite/yami/in.php?ID=2369
http://agomar.over-blog.org/


Revenir en haut
Selsynn


Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2009
Messages: 61
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 兔 Lapin
Point(s): 65
Moyenne de points: 1,07

MessagePosté le: Lun 10 Aoû - 10:19 (2009)    Sujet du message: Banque Asrian

Mon père m'a fait remarqué que le roumain est une langue latine... je vais donc lui faire changer de nationalité, et elle va devenir soit russe soit hongroise ^^
_________________
« Le paysage de la ville était beau et froid voir glaciale comme un matin d’hiver enneigé parsemé ça et là de taches rouges sombres et brûlantes comme des hoquets de honte des hommes qui s’affrontent. » Les enfants d'Ellinao


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:12 (2018)    Sujet du message: Banque Asrian

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    AgoMar Index du Forum -> Ecrits -> Textes Divers Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com